SDIS

Intervention de Maïté MULOT-FRISCOURT lors du Débat d’Orientation Budgétaire 2020

  Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, Chers collègues, Je ne rappellerai pas ce qui a été dit par mes collègues précédemment. Je souhaite cependant attirer l’attention de l’assemblée sur plusieurs points. En lisant ce rapport, on pourrait admettre que votre stratégie est la bonne et que vous avez pris bonne note de ce que[…]

Michel Hamy

Intervention de Michel HAMY lors du Débat d’Orientation Budgétaire 2020

Monsieur le Président, je vous remercie, je vais revenir d’ailleurs sur le même sujet. Mesdames et Messieurs, chers collègues, A l’occasion de ce débat d’orientation budgétaire, je souhaiterai m’attarder sur les désaccords entre l’Etat et les départements, notamment sur la réforme de la fiscalité locale. En effet, avec cette réforme, l’Etat tourne le dos au[…]

amendes

Intervention de Robert THERRY lors du Débat d’Orientation Budgétaire 2020

Monsieur le Président, Mesdames et messieurs, chers collègues, Les français expriment un certain ras-le-bol fiscal depuis de nombreuses années. Le recours systématique à l’impôt est devenu la norme pour tous les gouvernements successifs, et pour certaines collectivités également. Ainsi, la majorité départementale a décidé en 2016 d’augmenter de 2 points la taxe foncière sur les[…]

contractualisation

Intervention de Claude BACHELET lors du Débat d’Orientation Budgétaire 2020

Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Chers Collègues, Mes propos viennent conforter l’inquiétude du 1er Vice-président. Je souhaite évoquer avec vous deux points en particulier. Tout d’abord, ce qui est évoqué à la page 17 de ce rapport, c’est le contrat financier conclu avec l’Etat imposant une limitation de la hausse des dépenses réelles de fonctionnement[…]

Commission permanente

Un débat d’orientation en trompe-l’œil

Le 14 novembre, les élus se sont réunis pour débattre des orientations budgétaires 2018. Le nouveau Président du Département, Jean-Claude Leroy, a présenté des finances « assainies ». Pour nous, ce n’est pas le cas. 60M€ d’économies auraient été faites en 2 ans. Sur ces économies, 38M€ ne sont pas du fait de la Majorité, mais de[…]