Intervention de Claude BACHELET sur le Débat d’Orientation Budgétaire 2021 en lien avec le FARDA

Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Chers collègues,

Au regard de la situation et de notre attachement au monde rural, nous avons souhaité que le Département assure un rôle très actif dans la réponse aux préoccupations des maires ruraux pour l’amélioration de la vie quotidienne.

Dans la réponse à la crise, vous avez adapté de manière temporaire les modalités du FARDA pour le 2ème semestre 2020, en agissant sur 2 leviers : •La réponse aux besoins d’urgence au travers de la création d’un soutien aux petits aménagements liés à la crise, ainsi que l’acquisition de matériel

•La participation à la relance économique par l’activité et l’investissement. Cette adaptation s’est traduite par le renforcement des taux et des plafonds pour certaines mesures du FARDA.

La Covid-19 est LA crise globale de notre époque et le plus grand défi auquel nous ayons été confronté depuis la seconde guerre mondiale. Cette pandémie, qui est bien plus qu’une crise sanitaire, c’est aussi une crise socio-économique sans précédent, mettant sous pression chacun des territoires qu’elle touche. Elle a des impacts sociaux, économiques et politiques dévastateurs qui laisseront de profondes cicatrices qui tarderont à s’effacer.

Aussi, nous sollicitons que la mesure temporaire accordée au FARDA puisse être étendue pour l’année 2021. Merci de votre attention Seul le prononcé fait foi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *