Intervention de Maïté MULOT-FRISCOURT sur la situation du Département en matière de développement durable

Monsieur le Président,

Mesdames, Messieurs, Chers collègues,

Le groupe Union Action 62 est totalement d’accord avec vous lorsque vous affirmez vouloir devenir acteur du Développement Durable et non plus rester en spectateur. Nous nous devons de montrer l’exemple à nos concitoyens.

Nous aimerions formuler 3 propositions qui vont dans ce sens.

Tout d’abord nous pourrions intégrer un ou plusieurs sites naturels sur la liste Verte Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Cette liste permet de recenser les aires protégées dont la gestion est efficace pour la sauvegarde des espèces et dont la gouvernance et la gestion respectent des standards établis par l’UICN.
En proposant ainsi certains sites comme les Dunes d’Ecault ou bien encore le mont Pelé, cela permettrait d’obtenir le label international UICN qui vise à reconnaître à travers le monde, les aires protégées qui sont gérées équitablement et efficacement, avec des impacts positifs sur la nature et la société.
Cela permettrait également de développer des activités éco-touristiques pour mettre en avant notre territoire sur la scène nationale et internationale. D’autant plus que l’écotourisme est l’un des secteurs qui connaît le plus fort taux de popularité dans le monde, à l’inverse du tourisme de masse qui dégrade les milieux naturels, en intégrant une dimension éthique et écocitoyenne.
Pour exemple, le Département de l’Essonne a présenté fin 2019 une portion des Espaces Naturels Sensibles des marais des Basses Vallées de l’Essonne et de la Juine pour intégrer l’UICN.

Ensuite, nous pouvons accentuer la protection de la biodiversité. Si l’on reprend la quinzaine des pollinisateurs, cette action est bien menée puisqu’elle permet de découvrir la pollinisation et de trouver des solutions concrètes pour offrir aux insectes pollinisateurs “le gîte et le couvert”. Nous pouvons aller plus loin en renforçant l’installation de ruchers qui garantit une pollinisation optimale des fleurs, des fruits et des légumes que nous consommons.
N’oublions pas que les abeilles ainsi que les quelques 400 espèces différentes de pollinisateurs que l’on trouve dans le Pas-de-Calais assurent la reproduction de 70% des fruits et des légumes que nous mangeons. Il est donc essentiel d’accentuer la protection de la biodiversité.

Enfin, notre Département doit miser sur la démocratie participative afin d’impliquer au mieux nos habitants. En effet, de plus en plus de nos concitoyens sont sensibilisés au développement durable mais ne savent pas toujours comment faire, comment financer ni même s’il existe des structures à proximité de chez eux pour les aider.
Nous proposons que le Département puisse organiser un concours “Action pour la planète” ouvert à tous pour proposer un projet concret sur le développement durable qui serait financé dans le cadre du budget participatif avec un volet spécial développement durable, ce qui permettra la mobilisation de chacun.

Tout ceci vient en complément des multiples propositions que nous avons déjà faites en séance plénière et en commission.

Je vous en remercie.

 

Seul le prononcé fait foi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *