Intervention de Frédéric MELCHIOR sur le dispositif exceptionnel “AVC inondations”

Monsieur le Président,

Mesdames, Messieurs, Chers collègues,

Il nous semble tout à fait naturel que notre Département soit solidaire des communes touchées, et cette aide exceptionnelle est la bienvenue et aidera, nous en sommes persuadé, les communes concernées à nettoyer et à réparer dans l’urgence les voiries communales.

Comme vous le savez tous, le coût de ces travaux et faramineux. Nous souhaiterions qu’il y ait une attribution plus conséquente notamment au FARDA AVC et au FARDA AVC Inondation car le coût des travaux de réparation sont très élevés et nous souhaiterions que l’attribution pour l’aménagement de voiries communales soit repensée par une aide financière plus importante.

Je sais tout l’intérêt que porte monsieur le Président pour les communes rurales. Plusieurs maires m’ont alerté que l’aide de 15 000 euros est insuffisante comparé au coût moyen des travaux qui se monte à plus de 80 000 euros en moyenne. Nous connaissons tous ici les moyens financiers limités de ces communes. Et je connais les besoins des communes rurales étant moi-même maire. Comme le disait tout à l’heure si bien monsieur le président, en début de séance, qui mieux qu’un maire pour connaître leur besoin, les priorités d’une commune.

Pour cela, nous souhaiterions que le système d’attribution soit revu ; par le biais d’une hausse du plafond ou en augmentant le pourcentage d’attribution sur le coût des travaux notamment les communes rurales car elles représentent plus de 85% des communes du Pas-de-Calais.

Ce point avait aussi été abordé par notre collègue Claude Bachelet lors de la séance plénière du 16 décembre 2019.

Bien évidemment nous voterons pour ce point.

Je vous remercie pour votre écoute.

 

Seul le prononcé fait foi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *