Intervention de Denise BOCQUILLET sur le plan de lutte contre les violences faites aux femmes

Monsieur le Président,

Mesdames, Messieurs, Chers collègues,

Dans le cadre de ce plan de lutte contre les violences faites aux femmes, je souhaite attirer votre attention sur une initiative intéressante mise en place à Arras, qui a fait ses preuves, et qui mériterait d’être étendue sur l’ensemble du territoire

Partant du constat, que lors de violences conjugales, ce sont les femmes qui bien souvent se trouvent dans l’obligation de quitter le domicile, il a été décidé, et à l’époque à l’initiative d’un procureur en lien avec la Communauté Urbaine de créer un centre qui permette d’éloigner les hommes, les conjoints auteurs de violences conjugales.

Créé il y a 12 ans, le Home des Rosati est le premier lieu en France dédié à l’accueil, sur décision de justice, des hommes violents.

Leur prise en charge, par des personnes qualifiées, des éducateurs, au travers d’ateliers collectifs et individuels, leur permet de prendre conscience de la gravité de leurs actes, de leurs conséquences et surtout de découvrir la notion de responsabilité.

Ce centre enregistre déjà des résultats positifs. En effet, le taux de récidive chez les hommes passés par le dispositif du Home des Rosati est très bas.

Cette efficacité a d’ailleurs été reconnue par le Gouvernement, car à la suite du Grenelle des violences faites aux femmes, celui-ci a annoncé le lancement d’un appel à projets pour la création de centres du même type dans l’ensemble des régions françaises.

Naturellement, Monsieur le Président, il va de soi que  le Département doit être un acteur essentiel aux côtés de l’Etat, des communautés de communes, des associations, pour soutenir ce type de structures visant à lutter contre les violences faites aux femmes sur l’ensemble de nos territoires du Pas-de-Calais.

Merci de votre attention.

 

Seul le prononcé fait foi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *