Intervention d’Alexandre MALFAIT sur le rapport d’activité de Pas-de-Calais Tourisme

 

Monsieur le Président,

Je souhaite saluer le travail fait par Pas-de-Calais Tourisme parce qu’il y avait un véritable enjeu suite à la loi Notre et aujourd’hui quand on interroge les acteurs du tourisme et notamment les offices de tourisme, ils nous disent une chose : c’est qu’il y a peu d’Agences de Développement et de Réservation Touristique (ADTR) aujourd’hui qui soient aussi en phase et qui travaillent de manière aussi rapprochée du territoire sur lequel ils se trouvent. Donc félicitations à Pas-de-Calais Tourisme et à l’ensemble de ses services.

Il y a aussi forcément un enjeu extrêmement fort pour Pas-de-Calais Tourisme qui est celui – Madame la Présidente en a pas forcément trop parlé, elle ne voulait pas assommer l’assistance – de l’ingénierie touristique et notamment sur les territoires ruraux parce que, là aussi, je pense que même si les offices de tourisme, suite à la loi Notre, sont devenus plus gros, il y a un véritable enjeu aujourd’hui pour les offices de tourisme au niveau des territoires ruraux.

Je voulais simplement faire une remarque suite au très beau reportage, à la très belle vidéo sur ALL, qui est effectivement une marque extrêmement forte aujourd’hui sur le territoire du Pas-de-Calais. Ce contrat de destination avec une identité qui est extrêmement forte mais aussi avec des territoires autour – et vous me voyez venir, forcément même si je ne pourrai pas être meilleur ambassadeur que ne l’a été Madame Buyse à l’instant qui a très bien résumé ce que je voulais dire – c’est que finalement un touriste n’a effectivement pas de frontières et à un moment donné s’il se trouve à Lens, il aura envie d’aller à Calais, à Arras ou à Saint-Omer, et qu’à un moment donné les territoires sont là pour se servir les uns les autres parce qu’on a un département avec une très grande richesse.

Nous sommes aussi, au travers de l’office de tourisme Arras Pays d’Artois, dépositaires et vendons les produits ALL. On est aussi volontaire pour travailler de plus en plus avec cette marque et notamment au travers de la campagne de bien-être qui se prépare autour de la belle vie parce que, oui, même si un territoire comme l’arrageois ou d’autres, j’aurai pu parler du béthunois, de Vimy, peuvent aujourd’hui avoir besoin de cette marque et de ce contrat de destination, je pense aussi que les territoires qui entourent le territoire principal naturel de ALL, ont aussi à apporter. Parce que le touriste n’a pas de frontières et notamment dans les campagnes de communication de cette marque, le touriste doit pouvoir savoir dès le départ tout ce qui se présente finalement à lui.
C’est pour cela que je voulais réagir à la vidéo présentée sur ALL parce que j’ai vu qu’on était très recentré sur la marque et je pense qu’à un moment donné on aurait pu être un peu plus ouvert vis à vis des territoires qui l’entourent. Mon propos n’est absolument pas polémique puisque cette marque est une vraie chance pour le territoire.

On a la chance dans le Pas-de-Calais d’avoir une ADRT qui fait un très gros travail et qui est reconnue par les professionnels du tourisme.

Je vous remercie.

 

Seul le prononcé fait foi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *