Intervention de Robert THERRY sur le nouveau volet de l’agenda social

 

Monsieur le Président,
Mesdames, Messieurs, Chers collègues,

Ce rapport présente un ensemble de mesures afin de revaloriser le régime indemnitaire de plus de 4 400 agents du Conseil départemental dont notamment celui des assistants socio-éducatifs, des puéricultrices, des agents chargés de la maintenance ou encore des agents d’exploitation.

Il est indispensable d’assurer une équité salariale entre les filières, de corriger les déséquilibres engendrés par l’application du nouveau régime indemnitaire et de valoriser le travail des agents des catégories B et C.

Néanmoins, cet agenda social n’est présenté aux membres de la 6ème commission que le jour de la séance plénière. Nous le regrettons. Pourquoi avoir agi dans la précipitation ? Il ne semble pourtant qu’il n’y ait pas de caractère d’urgence.

Le Comité technique a siégé le 11 juin dernier. Les services nous avaient indiqué le report de ce comité. Finalement il a bien eu lieu. Vous le savez, Monsieur le Président, nous n’avons pu assister à cette réunion qui aurait pu nous apporter des renseignements importants j’en suis sûr.

Nous nous étonnons aussi de ne lire aucune information sur l’impact financier de ces revalorisations indemnitaires. En effet, il est indéniable qu’elles généreront un coût supplémentaire pour la collectivité et qu’elles risquent d’augmenter le poids de notre masse salariale. L’augmentation des dépenses a-t-il été estimée ?

Vous le savez, au sein du Groupe Union action 62, les questions de Ressources Humaines nous intéressent bien sûr. Nous aurions donc souhaité voir ce rapport débattu plus longuement et avoir plus d’informations sur cet agenda social.

Je vous remercie.

 

Seul le prononcé fait foi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *