Intervention de Maïté Mulot-Friscourt sur le budget supplémentaire 2019.

 

Merci Monsieur le Président.

Mes chers Collègues,

Ce budget supplémentaire ne montre pas d’évolution significative par rapport aux choix arrêtés lors de l’adoption du budget primitif. Les principales réserves que nous avions émises en décembre 2018 sont toujours valables.

Vous refusez toujours de réaliser de véritables économies sur le train de vie de l’institution ou sur les dépenses de fonctionnement afin de dégager des marges de manœuvres financières.

Le poids de la masse salariale ne diminue pas non plus. Pourtant, sans ces efforts, notre Collectivité ne sera pas en mesure de financer de véritables politiques innovantes, capables de répondre à l’évolution des besoins de nos concitoyens.

En ces temps où les ressources en provenance de l’Etat ont tendance à se raréfier, il est plus que jamais nécessaire de s’appliquer le principe un euro dépensé = un euro utile.

Vous avez choisi, comme vous le disiez ma chère collègue tout à l’heure, la stratégie du saupoudrage. Nous vous préconisons plutôt celle qui consiste à faire des choix politiques forts et à prioriser les interventions de notre collectivité.

Enfin, nous regrettons que le document présentant le BS ne soit pas plus détaillé.

En cohérence avec notre position de vote sur le budget primitif, notre groupe s’abstiendra.

Je vous remercie.

Seul le prononcé fait foi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *