Intervention de Robert Therry sur le règlement 2019 du budget citoyen

 

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs, Chers collègues,

Nous sommes surpris d’entendre parfois que nous serions contre le Budget Citoyen. Ca n’est jamais les propos qui ont été tenus par notre Groupe au sein de cet hémicycle, ni en dehors. Nous pointions simplement une mise en oeuvre complexe, le manque total d’information sur le coût de mise en place de ce Budget Citoyen au regard des subventions attribuées aux comptoirs d’initiative, de la création de la plateforme, de la communication et de la promotion. Madame la Vice-Présidente s’était d’ailleurs engagée à nous apporter des éléments lors de la dernière session plénière, nous sommes attendons toujours.

Vous ne pouvez pas le nier, la première édition avec 4 000 votants, 100% de gagnants et une enveloppe sous-consommée, n’a pas été conforme aux résultats attendus.

Mais pointer une organisation complexe et regretter le manque de transparence sur le financement ne remet en rien en cause la qualité des projets présentés et le fait qu’il faille accompagner ces initiatives.

Pour cette édition 2019, on se félicite que le nombre d’étapes soit allégé, simplifiant ainsi le dispositif comme nous le souhaitions. Néanmoins, il est curieux d’avoir supprimé le critère de la viabilité économique. Pourquoi avoir fait ce choix ?

Il s’agit certes d’économie sociale et solidaire, mais aussi d’argent public. Il est donc essentiel au moment de verser la subvention, que le projet paraisse viable économiquement, du moins sur le papier. Car aucune structure n’est à l’abri d’un accident de parcours.

Nous vous demandons de bien vouloir réintégrer ce critère sur la viabilité économique des projets soutenus. Pour l’édition 2019, notre Groupe votera ce rapport.

Je vous remercie
Seul le prononcé fait foi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *