Intervention sur les initiatives lauréates du Budget Citoyen 2018

 

 

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs, Chers collègues,

Après ma collègue Denise Bocquillet qui était intervenue l’année passée sur ce même sujet, c’est à nouveau un arrageois qui s’exprime sur ce budget citoyen. C’est un sujet que nous connaissons bien à Arras puisque nous l’avons également mis en place, avec une réelle appropriation des habitants. Pour rappel l’année passée 40 projets avaient été déposés pour 5 lauréats et nous avions eu quasiment 1800 votants.

Pour ce budget citoyen porté par le Département du Pas-de-Calais, c’est le moment du bilan de la 1ere année. Et nos craintes sur une mise en œuvre difficile, dans un domaine pas toujours identifié par nos concitoyens, l’ESS, semblent confirmées.

Le moment fort d’un budget citoyen, est celui du vote. C’est à ce moment que l’on permet à nos habitants de flécher des crédits vers les projets qu’ils souhaitent voir financer par la collectivité. La logique veut que le projet ayant recueilli le plus de voix obtienne davantage de financement que le second, et ainsi de suite. Le vote oblige ainsi les porteurs de projets à faire campagne sur le terrain et sur internet pour mobiliser les habitants et les inciter à voter, permettant ainsi de sensibiliser un maximum de concitoyens à la démarche participative.

Or, à la lecture du rapport, cela ressemble davantage à un appel à à projets. Le rapport n’indique pas le nombre total de votants alors que le vote s’est clôturé le 30 Septembre, nous privant ainsi de l’opportunité de savoir si les habitants du Pas-de-Calais se sont appropriés cette opportunité.

De plus, les montants proposés pour les projets ne semblent pas avoir été pondérés en fonction des votes puisque par exemple dans la catégorie « valeurs ESS », 100% des projets obtiennent 4500€, soit la subvention maximale pour ladite catégorie.

L’enveloppe que vous aviez prévue n’est pas consommée entièrement ce qui permet le financement des 41 projets. N’avoir que des gagnants, c’est une bonne nouvelle pour les porteurs de projets qui verront leur idée en partie financée mais cela pourrait amener une démobilisation des citoyens l’année prochaine en laissant penser qu’indépendamment de leur vote, le porteur obtiendra automatiquement un financement identique à l’ensemble des projets. Leur vote serait ainsi “inutile”.

Derrière les budgets participatifs, il y a la volonté pour les collectivités de favoriser la transparence dans le choix des investissements tout en incluant les citoyens dans l’élaboration même des projets. Dans cette démarche de transparence, pourriez-vous nous indiquer le nombre de votants au total ainsi que la répartition sur les différents projets. Je maintiens également la question de ma collègue de l’année passée car à ce jour, elle reste sans réponse. Quel a été le coût de la mise en place de ce budget citoyen au regard de la communication importante qui a été déployée ?

Face aux interrogations sur le bilan de cette édition 2018, nous espérons que vous saurez apporter les modifications et les simplifications nécessaires pour 2019 afin de renforcer la démocratie participative dans le Département du Pas-de-Calais.

Ce rapport portant sur l’affectation des subventions aux lauréats, nous voterons favorablement.

Je vous remercie

Seul le prononcé fait foi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *