Questions écrites au Préfet

Questions écrites à Monsieur le Préfet de la part des membres du Groupe Union Action 6

  1. Mise en œuvre du SDAASP

Monsieur le Préfet,

L’année passée, nous vous avions posé la question de savoir quel serait l’accompagnement de l’Etat pour le SDAASP. Nous n’avions pas obtenu de réponse. Maintenant que ce schéma est adopté, nous souhaitons savoir comment l’Etat accompagnera ce Schéma Département et quels sont les moyens qu’il y consacrera ?

 

2. Plage des pauvres

Monsieur le Préfet,

La Baie de Canche représente un espace naturel d’une extrême richesse d’intérêt social, environnemental, économique et touristique. La PLage des Pauvres à Etaples-sur-Mer fait partie du périmètre de la Réserve naturelle Nationale de la Baie de Canche.

Néanmoins, à ce jour, l’intégration de la Plage des Pauvres dans le périmètre de la réserve ne permet plus à la population d’en profiter comme elle a pu le faire historiquement. Suite à la Motion adoptée par le Conseil municipal de la Commune d’Etaples, nous vous demandons à ce qu’une solution soit trouvée en concertation entre les différentes parties prenantes, pour que la Plage des Pauvres reste accessible à tous et que les activités ancestrales qui y sont pratiquées puissent perdurer.

 

3. Domaine Public Maritime et littoral

Monsieur le Préfet,

Lorsqu’il s’agit d’espaces naturels et de leur protection, le Département travaille main dans la main avec les services de l’Etat. Néanmoins, nous ne pouvons que regretter la pression et les lourdes procédures qui pèsent sur associations et collectivités à chaque évènement organisé, notamment sur le littoral et dans le domaine maritime. Les services de l’Etat continuent à imposer des études de toutes sortes. Ces procédures prennent du temps et ont un coût qui peuvent démobiliser.

Serait-il possible de faciliter le travail des associations et collectivités en délivrant des autorisations valables sur une certaine période ? Cela espacerait les études et favoriserait l’attractivité touristique, sportive et économique tout en respectant nos exigences environnementales.

 

Nous vous remercions pour l’ensemble des réponses que vous pourrez apporter à ces questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *