SDAASP – Intervention de Nicole Chevalier

SDAASPMonsieur le Président,

Mesdames, Messieurs, Chers collègues,

Je souhaitais simplement attirer l’attention de notre assemblée sur la contradiction de la sous action 5.1.1 “Promouvoir la structuration d’une offre scolaire de premier degré en adéquation avec les évolutions des territoires (réseaux d’écoles)” et ce que nous pouvons constater sur nos territoires ruraux, à savoir la fermeture de nombreuses classes.

Le Ministre de l’éducation nationale l’a d’ailleurs annoncé, le Gouvernement fermera 200 à 300 classes et notre Département n’est malheureusement pas épargné.

Il est vrai que nous pouvons constater une baisse des effectifs, due à une baisse de la natalité, mais alors que les zones rurales sont déjà en grandes difficultés, ne pourrions-nous pas défendre collectivement la comptabilisation dans les effectifs des enfants de -2ans, comme cela se fait d’ailleurs pour les quartiers prioritaires ?

L’objectif est bien sûr de sauver nos écoles et notre ruralité. Chacun pourra reconnaître l’importance pour les communes de conserver leur école, favorisant ainsi le maintien des services et des commerces.

Je vous remercie.

Seul le prononcé fait foi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *