Intervention de Michel Petit sur le Canal Seine Nord Europe

Canal Seine Nord Europe

 

Monsieur le Président,

Mesdames, Messieurs les Conseillers Départementaux,

Le protocole de financement pour la réalisation du Canal Seine-Nord Europe voté en septembre était un vote d’espoir. Nous voulions accélérer le processus afin de faire comprendre aux plus récalcitrants qu’ils étaient fortement attendus. Ce vote était nécessaire car avec de tels projets, nos hémicycles doivent pouvoir envoyer des messages forts, des messages clairs. Nous l’avons fait, enfin pour la plupart d’entre nous, et je m’en réjouis.

Le protocole que vous nous présentez aujourd’hui est le bon. Le tour de table financier est terminé. Les collectivités sont au rendez-vous malgré leurs difficultés financières. L’Europe nous attendait et nous sommes là en cette fin d’année. Présents à ce grand rendez-vous historique pour notre Département et pour notre grande Région. A ce titre, je voudrais remercier le Président Xavier Bertrand qui a pris ses responsabilités en ajoutant 50 Millions d’euros à ce tour de table. 50 Millions d’euros qui ont été décisifs et permettent aux Département de ne pas devoir remettre la main au portefeuille car il faut se le dire, ce sacrifice supplémentaire aurait été impossible, ou nécessairement au détriment d’autres investissements.

Alors merci à notre nouvelle Région qui permet à ce projet de se concrétiser à travers cet effort supplémentaire. Elle n’a pas été épargnée au cours des derniers mois au sein de cet hémicycle et j’espère entendre des bancs de la majorité des mots plus reconnaissants à l’occasion de cette grande avancée.

Mais je ne réduis pas ce projet à celui d’une collectivité car nous y allons collectif et nous continuerons collectif. L’enjeu est majeur pour les territoires qui borderont le Canal Seine Nord Europe.

Il y a deux mois, je terminais par cette conclusion.

« La société de projet du Canal Seine-Nord Europe attend désormais son Président pour continuer à aller de l’avant. Il nous faudra une personnalité forte capable d’incarner ce magnifique projet et de rassembler. »

Nous sommes tous présents, il nous faut jouer collectif mais nous sommes encore dans l’attente d’une incarnation forte, un leader.

Je vous remercie,

 

(Seul le prononcé fait foi)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *