Budget 2017 : Augmenter l’impôt, et après ?

Le Département vient de voter son budget 2017. La Majorité PS/PC continue à ne pas prendre en compte les contraintes budgétaires qui s’imposent à elle. Ce sont les habitants qui en paient et en paieront le prix fort. Le Groupe Union Action 62 a donc décidé de voter contre ce budget.

La Majorité départementale demande à la population des efforts qu’elle ne fait pas elle-même. Les habitants du Pas-de-Calais ne comprennent pas pourquoi leurs impôts augmentent alors que le Département va toujours aussi mal.

 Nous avons demandé à la Majorité de revenir sur l’augmentation de l’an passé, même progressivement, en trouvant des pistes d’économies.

Si choisir, c’est renoncer, la Majorité PS/PC a définitivement renoncé à rétablir la situation financière du Département et à redonner du pouvoir d’achat aux habitants. Pire, elle porte préjudice aux générations futures par sa politique d’investissement financée par la dette. Dès 2017, 80% de l’argent qui sera investi par le Département viendra de l’emprunt. Il s’agit d’un endettement accéléré, dont aucune issue n’est prévue et auquel nous n’arrivons plus à faire face.

Nous tenons à rappeler que les recettes du Département n’ont pas de couleur politique, et que le budget appartient aux habitants de tous les cantons. L’argent public doit être géré avec sérieux et responsabilité.

 

Notre groupe ne s’est d’ailleurs pas toujours opposé : quand les divergences ne portaient que sur certaines politiques publiques, nous nous contentions de nous abstenir. Aujourd’hui, c’est l’avenir du Département qui est en jeu. Des choix s’imposent.

Qu’importe notre positionnement sur l’échiquier politique, nous ne pouvons dépenser plus que ce que l’on a. Ce principe de bon sens fait le quotidien de tous. La Majorité de gauche ne peut continuer à s’y soustraire.

Maïté Mulot-Friscourt

Présidente du Groupe Union Action 62

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *